Qu’est-ce qu’une croyance limitante ?

“Your mind is your instrument. Learn to be its master and not its slave.”

                      Remez Sasson

 

Espaces réflexifs

 

Tout d’abord, je t’invite à observer cette image. Il s’agit en effet d’un cheval (qui doit peser environ 500kg voir plus) attaché par une corde à une chaise en plastique (masse d’environ 2kg). Malgré le poids insignifiant de cette chaise face à celui du cheval, il reste immobile.

Qu’en penses-tu? Laisse libre cours à ton imagination.

Bien évidemment, je te dirai comment je l’interprète mais avant tout commençons par le commencement.

 

Qu’est-ce qu’une croyance?

Des définitions de ce mot, tu en trouveras des tonnes – mais j’ai opté pour deux d’entre elles.

  • Une croyance est une connaissance considérée comme irréfutable sans qu’elle soit basée sur des preuves.
  • Une croyance est une opinion, dans tous domaines, ayant le caractère d’une conviction intime.

“Pour manger il faut travailler.”

-D’après qui? – C’est écrit où?

Il n’y a pas une démonstration objective de cela, – il y’en a, des personnes qui mangent (à satiété même) sans avoir travaillé.

Alors c’est une croyance. C’est ma croyance. La tienne aussi peut-être.

Cette croyance est plutôt aidante; car elle t’amène à donner le meilleur de toi (si bien sûr tu ne veux pas rester affamé(e)).

J’en ai une autre : “Un homme, ça ne pleure pas. S’il coule des larmes, il n’en est plus un.” 

Ce n’est qu’une croyance les gars – vous pouvez couler des larmes et ça ne voudrait pas dire que vous êtes une femmelette. Haha

Chacun de nous a des croyances. Aussi intéréssantes les unes que les autres. Le problème survient lorsqu’elles sont limitantes, car autant une croyance peut nous construire qu’elle peut nous détruire. En effet, la pensée est une action qui commence.

 

Qu’est-ce qu’une croyance limitante?

Et bien comme le mot l’indique, une croyance limitante est une croyance qui nous freine, nous bloque, nous empêche d’atteindre notre plein potentiel. Par conséquent ces croyances nuisent à notre épanouissement.

Elles sont malsaines pour notre progression, délétères, paralysantes, préjudiciables, pernicieuses, néfastes, dévastatrices …

Bon je me suis un peu laissée emporter..

Sinon tu l’as sans doute compris.., pour forger son Mindset il est primordial de se débarasser de ces croyances. Elles ne doivent pas faire partie de notre quotidien. On doit les répérer et les refouler.

 

Quelques exemples de croyances limitantes;

-“Je ne peux pas.”

-“Je n’y arriverai jamais.”

-“Je suis comme je suis, je ne peux pas changer. C’est comme ca.”

-“Je suis trop agé(e), timide, jeune pour …”

-“Je ne suis pas assez intélligent(e) pour …”

-“Toutes les femmes sont …, tous les hommes sont …, les gens sont tous …”

-“Je n’ai pas le droit à l’erreur.”

Ainsi de suite..

 

Vous voyez par vous même que ces phrases sont de véritables blocages mentaux. Et le pire c’est qu’on essaie toujours de les justifier. On veut s’en convaincre.

Je reviens sur la première et la dernière.

 “Je ne peux pas” 

Si tu te dis que tu ne peux pas, tu te bloques d’emblée. Tout seul.

~ “Je n’ai pas le droit à l’erreur.”

Celle-ci m’interpelle particulièrement. Je dois d’ailleurs avouer que quand j’ai appris qu’elle était une croyance limitante, j’ai été dubitative. 

“Se dire qu’on a pas le droit à l’erreur pousse à donner le meilleur de soi, – à se battre d’avantage.”  Me dis-je.

Ce n’est pas faux, et si c’est le cas pour toi, c’est bien.

 

En revanche, cette croyance peut aussi avoir l’effet inverse, comme ça a failli être le cas pour moi en ce qui concerne ce site. 

Je pense à la création de ce blog depuis. Mais en me documentant sur les démarches à suivre et sur le sujet principal de celui-ci, j’ai dit ces phrases à plusieurs reprises.

“Oh! C’est tellement complexe tout ça.” “C’est dur!” À un moment je me suis posée la question: “Marie-Merveille tu vas y arriver? N’est-il pas mieux que tu continues plutôt à lire tranquilement tes livres..?” Rires..

Néanmoins je ne me suis pas laissée distraire, et plus j’avançais avec les démarches, plus j’étais contente d’apprendre un tas de “nouveaux trucs”. L’enthousiasme a donc pris le dessus et il m’était aisé de continuer et de respecter la date limite que je m’étais fixée.

Je peux vous assurer que si je ne m’étais pas donnée le droit à l’erreur, vous ne serez pas sur ce blog en ce moment précis. Je serais sûrement encore en quête d’un bon hébergement web.

 


D’autre part, “Je n’ai pas le droit à l’erreur” peut être vu sous un autre angle. Nous sommes nombreux je pense, à le dire et le croire.

Si un bénéfice en découle (on travaille ardemment), alors c’est super! Hélas la plupart du temps on n’essaie même pas. De surcroît pour de mauvaises raisons.

“Si j’échoue que dira-t-on?” J’ai envie de dire – qui “on”? Au moins tu as essayé. Les autres peuvent-ils en dire autant? Pourquoi nos actions doivent dépendre de “on”? Si tu te focalises sur ce que les gens diront tu n’iras nulle part – de fait que les gens auront simplement toujours à dire. Tu échoueras à coup sur, car tu n’auras même pas essayé. Et c’est d’ailleurs le seul moment où on peut véritablement parler d’échec. Lorsque tu n’as même pas osé. En effet, si tu te poses et réflechis calmement, tu verras qu’il y a rarement d’échec à  100%. (Tout dépend de comment tu vois. – Mindset).  Je partage ainsi avec toi l’une de mes ultimes convictions; – je ne perds jamais. Soit je gagne, soit j’apprends. Credits to Nelson Mandela.

Have this in mind; – à force d’éviter les échecs, on évite d’agir. Ainsi on évite aussi le succès. 


Alors nous avons vu ce qu’est une croyance – mais encore, une croyance limitante. Nous en avons vu des exemples.

C’est bien beau de savoir tout ça, mais tu as certainement une question à l’esprit.. À savoir; que faire donc face à ces croyances limitantes? Comment se débarasser de celles-ci?

Personellement, j’aime bien pour résoudre un problème m’enquérir de la source, chercher le fond du problème. D’où vient ce problème? D’où proviennent ces croyances limitantes?  

Et bien nous verrons dans le prochain article d’où elles viennent et que faire face à elles. Comment y remédier. Mais en attendant, je t’invite à partager avec moi ce que tu penses. D’où proviennent-elles? Celles que j’ai énuméré plus haut t’ont-elles parlé? En as tu d’autres qui te bloquent? Share with me.

Aussi, je sais qu’il y’a beaucoup d’infos dans cet article. Laquelle t’a le plus marqué? Qu’elle partie t’a le plus parlé? Partage avec moi dans les commentaires.

  Hello hello.. 

Je tiens à remercier une fois de plus ceux qui ont lu, commenté et partagé l’article précédent. J’ai d’ailleurs répondu à tous les commentaires. Vous n’avez pas été notifié faute de réglages techniches et je m’en excuse. Ce problème est à présent réglé.

N’hésitez donc pas à commenter (ça me fera très plaisir), à partager (j’en serai ravie) et surtout à vous abonner au blog en cochant la case “Prévenez moi de tous les nouveaux articles par E-Mail” ci-dessous. Much love.

Cet article a 50 commentaires

  1. Marius

    À force d’éviter les Échecs on évite d’agir. Ainsi on evite aussi le succès

    Parole de sage!!!
    Je viens déjà te féliciter Mme Merveille pour ce tourbillon ou avalonge d’idées de connaissances et de Valeurs que tu nous inculque en nous mettant ce tout petit sourir au lèves à chaque lecture

  2. Épiphanie

    Hello! Déjà Merci pour le retour assez rapide du second article que j’attendais impatiemment 😋.C’est de plus en plus captivant et interactif ;bonus :j’en profite pour enrichir mon vocabulaire 😌.alors…l’une des croyances limitantes qui m’interpelle ici serait ”je n’ai pas le droit à l’erreur “ qui est une sorte de motivation personnelle, dont je suis sûr chacun de nous a déjà eu à le répéter à un moment donné de sa vie face à un challenge quelconque.mais très souvent on se laisse emporter par cette pensée si bien qu’on oublie que l’erreur est la première porte de l’amélioration /perfection/succès…etc , d’autant plus qu’elle est humaine.ce qui me ramène à Cette situation que j’aime beaucoup☺️ “à force d’éviter les erreurs on évite d’agir ainsi on évite aussi le succès “.✨

    1. Marie-Merveille

      Très exactement Épiphanie, you got it right 👌🏾
      Mercii du retour ma chérie 😘

  3. Le faou Sidonie

    Bonjour Merveille
    J’ai lu avec beaucoup d’attention et tout amène à méditer et à se remettre en question. La partie qui m’interpelle le plus c’est la croyance limitante . A force d’éviter les échecs on évite d’agir. Pour mieux sauter il faut aménager sa monture. Merci de nous éclairer et nous ramener à la réalité positive.
    God bless you.

    1. Marie-Merveille

      Exactement maman. Mercii beaucoup du retour 😊

  4. Yamabou Ange

    Bonjour,
    Ceci est un vrai boost pour le moral et le mental. Je retiens personellement, qu’il faut pas se freiner soi-même à travers nos pensées limitantes,ou les “que penserons et dirons les autres”. Il faut passer à l’action, se donner les moyens d’y parvenir tout en ne lâchant rien, car à la fin l’échec ne fais pas partie du parcours,soit on réussit soit on ressort avec une leçon de vie,qui est une expérience de plus, pour mieux recommencer.
    Ce fut un régal de lire cette article,vivement le prochain article.
    bonne journée à toi.

  5. Fondja brenda

    Alors ce qui m’a marqué le plus est le fait que je me dis toujours je n’ai pas droit à l’erreur, je n’y arriverai pas c’est trop long c’est trop dure je suis pas assez forte pour cela que diront les gens s’ils ils n’aiment pas ce que je fais et tout. Ceci m’a bien évidemment empêché de commencer des projets que j’avais en tête pourquoi parcque je me basais sur les vues des gens les pensées des gens qui me mettaient des blocages du coups je reviens à la phrase que tu as mentionné ( A force d’éviter les échecs on évite d’agir ainsi on évite aussi le succès . Vraiment cette article m’a beaucoup aidé j’attend impatiemment le prochain article de comment de débarrasser des ces croyances limitantes. Merci Merveille ❤️😍

    1. Marie-Merveille

      Je t’en prie ma chérie. Très contente que l’article t’a enseigné. Surtout, aie toujours en tête qu’il ne s’agit jamais d’échec à 100%. Le chemin compte plus que la destination, car il t’enrichit, il te grandit, il te prépare aux défaillances futur (car il y’en a toujours.). Donc n’aie pas peur d’essayer. Et crois moi la majorité des personnes regrette le plus ce qu’ils n’ont pas osé faire que ce qu’ils ont osé et “échoué”. “Et si j’avais …?” You’ll never know. Never ever. Better try and learn from it. Bisous

  6. Moser

    Ma chere Marie,
    Tres bonne analyse sur les points existentiels qu on a souvent tendence a ignorer. Tres instructifs. Felicitstions et merci de nous nourrir de telles connaissances.

  7. Richy

    Waouh, un délice de t’écouter comme toujours. J’en apprends toujours un peu plus

  8. Patrick Biawa

    J adore l une de tes ultimes convictions Marie-Merveille : Je ne perds jamais soit je gagne soit j apprend.
    Ensuite je veux juste dire ue le contenu du premier et deuxieme article etait tout simplement super.Je lisais tellement avec enthousiasme.
    Merci bien pour les articles j attend avec impatience le prochain .

  9. Piankeu Linda

    Waouh moi qui d’habitude n’aime pas lire ce qui est trop long, pour une fois j’ai lu lu jusqu’à la fin en plus avec plaisir, bravo à toi, ton article est intéressant, j’ai beaucoup après maintenant il faut que j’applique dans ma vie active ce qui est souvent le plus dur… But I’ll do it.
    Désolée du retard de lecture 😅😅

    1. Marie-Merveille

      Mercii beaucoup Lin..😘
      I like your “but i’ll do it” 😏. There it starts.

  10. Ngnoupaye Anne

    Le deuxième article a beaucoup attirer mon attention. Bravo à. Toi merveille,
    Le point qui m’a beaucoup toucher c’est celui du tros à l’erreur. Je suis moi même un chef de la perfection, j’aime faire et réussir direct et rarement j’aime échouer.
    Mais merci de m’avoir rappeler une fois de plus que la vie n’est qu’échec et relèvement. Ou ça ou rien.

    Bon moi j’attend déjà le prochain article , et si ça dure tros je vais moi même l’écrire 🤣🤣🤣🤣🤣🤣🤣🤣.courage🥰

Laisser un commentaire